MECENAT D'ENTREPRISE - AIDEZ NOUS A MONTER NOTRE OPERA

Publié le par Pat Rieux-Boyer

Ce que dit la nouvelle loi...parce que tout le monde peut  être gagnant/gagnant dans un projet culturel commun.

Aidez-nous à financer l'opéra-rock "Dark Success"

Afin de pouvoir :

  • - financer et préparer les infrastructures techniques & materielles
  • - préparer les musiques en faisant appel à un arrangeur professionnel
  • - faire appel à des professionnels expérimentés dans le domaine du spectacle pour assurer une mise en scène de bonne qualité


Un nouvel élan pour le mécénat culturel

 

Un nouvel élan pour le mécénat culturel, conception graphique de la brochure papier : Shaman l'atelier graphique - 2003

 

Le Président de la République et le Premier Ministre se sont engagés à favoriser les initiatives, invitant tous les acteurs de notre société à s’impliquer encore plus largement en faveur des causes d’intérêt général. C’est ainsi que sur proposition de Jean-Jacques Aillagon, Ministre de la culture et de la communication, le Parlement a adopté une loi qui donne un nouvel élan au mécénat en France, ainsi qu’une meilleure place aux fondations.

Notre pays accusait un certain retard dans ce domaine par rapport aux autres pays Européens et aux Etats-Unis. La générosité des Français n’est pas en cause ! C’était la détermination des pouvoirs publics qui manquait. Aujourd’hui, nous souhaitons la renforcer et la faire connaître.

Préparée par le Ministre de la culture avec l’appui du Ministre de l’économie, des finances et de l’industrie, et du Ministre de l’intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales, la loi du
1er août 2003, relative au mécénat, aux associations et aux fondations, permet désormais d’encourager plus systématiquement les initiatives privées, qu’il s’agisse de celles des entreprises ou de celles de chacun de nos concitoyens. Cette loi s’applique à toutes les causes d’intérêt général, notamment éducatives, scientifiques, sociales, humanitaires, sportives, familiales et bien entendu culturelles.

Ce nouvel élan pour le mécénat symbolise l’expression de la confiance que le Gouvernement marque à la prise de responsabilité puisqu’elle vise, à côté des actions de l’Etat, à développer les engagements de la société civile, des particuliers, et des entreprises.


Quels sont les principaux changements ?
Tout d’abord, l’encouragement fiscal très incitatif qui s’applique tant aux dons des particuliers que des entreprises : 60 % de réduction fiscale ! Ce qui représente, notons-le, un quasi-doublement de l’aide fiscale pour le mécénat d’entreprise. Ensuite, le renforcement de la place des fondations dans notre pays grâce à l'amélioration de leur fiscalité et parallèlement la simplification, l’allègement et les délais réduits relatifs à leur constitution. De ces mesures incitatives émergera, souhaitons-le, une plus grande confiance, le mécénat souffrant encore dans notre pays d’un manque certain de reconnaissance.

Aujourd’hui, qui peut bénéficier du mécénat ?
- Les fondations ou associations reconnues d’utilité publique.
- Les œuvres ou organismes d’intérêt général, sans condition d'agrément : entrent dans cette catégorie les
associations loi de 1901 dont le gestion est désintéressée. (celles non assujetties à la TVA - en totalité ou par secteurs -, ainsi que celles assujetties qui ont pour activité principale, le spectacle vivant, la musique et le cinéma).
- Certains établissements d'enseignement publics ou privés agréés.
- L’Etat, ses établissements publics, et les collectivités territoriales.

un article sur le sujet  : http://www.paris-art.com/echo_detail-510.html

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article